Quel parent êtes vous ?

 

Oui parce que d’après les « spécialistes » il y plusieurs types de parents, personnellement, j’ai repéré quelques tendances chez des copains :

 

Le parent éducation positive, celui qui ne crie jamais, ne s’énerve pas, explique à hauteur d’enfant, ne transige pas mais tout en douceur.

Il n’utiliser jamais le chantage ou le marchandage « si tu ranges tes jouets, tu auras une récompense » et surtout se fait obéir comme ça.

Je me suis souvent demandé si ça n’était pas juste des mythos ou s’ils ne soudoyaient pas leurs enfants en douce.

 

Il y a aussi le super parent, il arrive toujours à appliquer parfaitement les grands principes que l’on connait, que l’on voudrait tous appliquer mais qui ne sont pas, mais alors pas du tout évident :

Le « pas de tétine » : OMG je sais très bien que c’est mauvais pour leurs dents, leur acquisition du langage, que c’est moche sur les photos, qu’on dirait qu’on leur colle un bouchon pour qu’ils se taisent, mais je n’ai réussi qu’une fois sur les 2 et encore je n’ai pas fait exprès, elle a pris son pouce.

Le « pas d’écran à la maison » : c’est tellement mieux pour eux de lire, de jouer, de s’ennuyer d’expérimenter… le soir c’est jeu de société en famille, ca renforce les liens.

J’avoue, c’est de la sciences fiction pour moi qui use et abuse parfois de la pause disney pour avoir 15 minutes de silence pour m’entendre penser avant le diner.

Le « que frais bio home made » : ça devrait être la norme mais, il y en a certains qui ont élevé cela au rang d’art, plus aucun aliment transformé, et des recettes de maboules. Lors d’une sortie scolaire j’ai failli voler le cake à la farine d’epeautre fourré au figues et noix d’un petit garçon et ai caché les princes de ma fille.

 

Vous devez aussi connaitre le parent flex, j’ai une tendresse toute particulière pour lui , son salon c’est l’annexe de « la grande récré », il arrive à tenir une conversation avec un niveau sonore moyen de 95 décibels, ses enfants lui marchent sur la tête au propre comme au figuré, mais lui, il garde le sourire en lâchant un timide « ils sont un peu durs en ce moment, ça doit être la pression scolaire ». Ah et ils ont généralement des enfants surdoués ou testés HP (haut potentiel), on peut pas comprendre.

 

Il y a aussi le parentraineur qui met toutes les chances du coté de son enfant pour faire de lui, un champion d’athlétisme, qui fera médecine l’ENA ou HEC et qui se détendra en jouant une sonate après une partie d’échec. Ambiance cahier de vacances, cours de tennis golf dessin piano, sortie pédagogique culturelle tous les WE. Alors ces copains là, ne JAMAIS leur dire que vous avez passé le WE à… ne rien faire… sous peine que votre enfant ne sera plus invité à jouer.

 

Le préféré des enfants, c’est le parent cool, qui vient chercher à l’école, joue à tous les jeux possibles et imaginables, sort faire du vélo même quand il pleut, accepte de mettre un bonnet de de bain régulièrement pour aller à la piscine, il construit des cabanes et met la musique à fond, danse avec eux et qui invente des histoires géniales. Je vais vous avouer, j’en ai beaucoup autour de moi, et c’est très dur de subir la comparaison.

 

Je me sens comme une maman « à peu près », j’aimerais avoir la patience du positif, la volonté du super, le lâcher prise du flex, l’engagements du parentraineur, et l’enthousiasme du cool mais surtout je fais du mieux que je peux avec mon style et mes principes comme tout parent et déjà ça m’épuise.

 

Et vous, c’est quoi votre style ?

Anne laure

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés